Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

 

VINS

 

Le village, après avoir "migré", comme Le Val, des collines (Castrum Vicinis au sommet de la colline Sainte-Suzanne cité en 1060) dans la plaine (vers la fin du 15° siècle), se trouve aujourd'hui légèrement au dessus du Caramy qui traverse son territoire d'Ouest en Est pour ce jeter dans l'Argent.

Les terres de Vins ont érigées en Marquisat par lettres patentes de Mars 1641; ce marquisat comprenait les terres de Vins, Forcalqueiret (où les ruines d'un château sont aussi à visiter), Sainte-Anastasie, Pierrefeu, Rocquebaron et Ongles.

Le plus célèbre des seigneurs de Vins fut Hubert de Vins qui devint chef de la ligue provençale qui menait insurrection ouverte contre l'autorité royale. Il tint longtemps par sa ruse et sa vaillance, mais il fut tué devant Grasse en 1589. Charles-Emmanuel de Savoie envahit la Provence, et pour un temps la paix régna.

Le Vin a longtemps été la ressource principale de Vins, mais l'exploitation de la bauxite a permis au 20° siècle le maintient d'une économie vivace. Ces exploitations, d'abord situées en aval du Caramy et souterraines, ont été remplacées, avant leur fermeture définitive, par des exploitations à ciel ouvert entre Le Val et Vins, dont les excavations ont laissé place à des plans d'eau bien agréables l'été même si il faut prendre garde; il n'y a pas de surveillance.

Cliquez sur une image pour obtenir un grand format.

La terre retirée des excavations a constituée longtemps d'hideux tertres rouges; la végétation prend peu à peu le dessus Ce premier lac n'est pas utilisable pour la baignade; c'est une réserve d'eau pour la ville de Toulon. Le lac le plus proche de Vins est celui qui l'été attire les baigneurs, son eau claire et fraîche le rend agréable, même si la sécurité n'y est pas assurée. Les rives, provenant des anciennes excavations, sont raides et dangereuse, il faut prendre garde.
 

Le château des marquis de Vins a longtemps dominé la vallée et resté intact; ce n'est qu'à partir des années 1930 qu'il tomba en ruines après avoir été pillé (temps de guerre que n'auraient pas renié Hubert...). On peut visiter la cour de juin en septembre; son architecture gothico-rennaissance est assez rare en Provence, son allure reste très militaire. Il présente une façade de deux étages à fenêtres à meneaux qui s'élève au dessus d'une muraille talutée, renforcée d'un gros tore. Dans la cour se trouvait un grand corps de logis d'ordre dorique.

La façade Sud donnant sur le Caramy; l'aspect militaire l'emporte La façade principale et les cyprès, symboles d'accueil.... Une des fenêtres à meneaux de la façade sud.
Les fenêtres au dessus du talus sont plus rustiques; office, corps de garde, ... ? Une des tours d'angles restaurées grâce à l'association crée en 1939. La façade nord par où on peut visiter.

Mais Vins est aussi un petit village tranquille où il fait bon vivre dans ses ruelles ombragées et calmes.

Vins est situé sur un petit "colleton" au pied d'une colline; il surplombe le Caramy. Une jolie maison de notable à coté du château. La rue qui descend à l'église Saint-Vincent.
Les rues de ce dimanche matin là sont calmes.... Au lavoir, ce ne sont plus les draps que l'on lave, mais les voitures... signe des temps! La colline est partout présente dans ce village tassée entre les pins et la rivière.

Chanson de fond: Coupo Santo

 
Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie