Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

Tourves

 

Surplombé par les ruines de son château , Tourves , situé sur la Via Aurélia , est depuis longtemps un carrefour important de la région . Son château date du moyen âge , mais fut profondément remodelé par le Comte de Valbelle qui y rajouta une colonnade en 1776 et un obélisque de 20 Ml en 1772 . Il fit également construire des écuries et une vacherie (A l'origine mélange de temple Païen et d'église Romane) , il aménagea également une esplanade et 2 parcs . A la découverte de ces bâtiments et de ces vestiges , vous visiterez l'église de l'Annonciade (XV° siècle ) et autres chapelles (St Maurice , St Probace , La Salette) Ce parcours historique étant jalonné de nombreux oratoires et fontaines (Hôtel de ville , les mascarons .....). Pour les amoureux de randonnées sont a faire :  La rivière du Carami avec ses gorges , ses rives , ses grottes préhistoriques , le pont de Cassade (Pont dont une pile est Romaine) . Les oratoires de St Probace . A noter pour finir , que Tourves fut aussi fortement marqué par l'exploitation de la Bauxite , dont témoignent de nombreuses mines sous les gorges du Caramy .

 

Le village:

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

tourves - 12-2005 - 040.jpg (84381 bytes)

Vue depuis Notre Dame de la Salette

tourves - 12-2005 - 027.jpg (113111 bytes)

Vue depuis la terrasse du château

tourves - 12-2005 - 064.jpg (84244 bytes)

La place de la Mairie

tourves - 12-2005 - 062.jpg (70000 bytes)

Les écoles

tourves - 12-2005 - 063.jpg (68073 bytes)

Rue, en hiver ...

tourves - 12-2005 - 028.jpg (105079 bytes)

Il faisait un froid terrible avec fort mistral, mais là on se croyait presque en Italie

tourves - 12-2005 - 065.jpg (76296 bytes)

L'ancienne poste dans la rue principale

tourves - 12-2005 - 055.jpg (47781 bytes)

Une belle maison amenant un peu de chaleur par -5°

tourves - 12-2005 - 060.jpg (58261 bytes)

La rue des abattoirs

tourves - 12-2005 - 007.jpg (56097 bytes)

Fontaine sous l'esplanade du château - presque toutes les fontaines ont cette allure très renaissance....

tourves - 12-2005 - 067.jpg (76830 bytes)

Alliance de la sobriété renaissance et de l'exubérance provençale

tourves - 12-2005 - 069.jpg (91429 bytes)

Les jardins situés au sud du village.

Riche en eau, le territoire hydrologique de Tourves se partage entre sources, ruisseaux et étangs ainsi qu'une foux traversant le village et qui fut jadis probablement redoutable. La source dite "Mère des Fontaines" alimente les dix-sept fontaines du village.  

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

L'église de l'annonciade

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

L'église paroissiale, dite de l'Annonciade, est connue sous le nom de Notre-Dame des Près lors de son édification en 1470. L'église actuelle est constituée de trois nefs. Son clocher, bâti en 1643 et surélevé en 1663, est surmonté d'un campanile cylindrique fort ouvragé. La lente progression des travaux prendra fin au 18e lors de la pose de l'orgue (1762) et de la chaire (1775).
 

tourves - 12-2005 - 054.jpg (31303 bytes)

tourves - 12-2005 - 059.jpg (92214 bytes) tourves - 12-2005 - 053.jpg (66059 bytes)
tourves - 12-2005 - 058.jpg (55462 bytes) Rue Sadi Carnot; fontaine de l'église ornée de cinq mascarons, provenant du château et placée en 1792. tourves - 12-2005 - 056.jpg (72714 bytes)

 

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

En 1805, le pape Pie VII agréa à la demande de Monseigneur d'Astros, natif de Tourves, d'accorder à son église un pardon doté d'indulgences plénières quand la fête de la Sainte-Croix coïnciderait avec un dimanche. Le premier pardon eut lieu en 1808 et se perpétue depuis. Mois connu que le pardon de Correns, il est lui aussi commémoré parfois par l'érection d'une croix, telle celle en chêne dressée pour le pardon de 1827, auquel avait participé Monseigneur d'Astros alors évêque de Bayonne, à l'entrée de l'avenue du château de Valbelle. Une rafale de vent la brisa. On la redressa lors du pardon de 1868. Plus tard, en 1896, une croix en fer forgée prit la place de l'ancienne.

Le château de Joseph Alphonse Omer de Valbelle:

Il ne reste aujourd’hui que des vestiges du château de TOURVES, véritable résidence princière au milieu du XVIIIème siècle après que Joseph Omer de Valbelle l’eut aménagée en modifiant le bâtiment médiéval pour en faire, avec l’architecte Vallon, l’un des édifices les plus complexes de Provence. Cette vaste demeure, « temple dédié au goût, au plaisir et aux arts », était entourée de six parcs à fabriques dont « le parc d’Auguste » ou encore « le jardin d’été ». On y découvre encore au détours d’un sentier les anciennes écuries, de style néo-classique comme le château, une pyramide miniature, des escaliers perdus dans les feuillages, l’édifice énigmatique de la Vacherie, ancienne laiterie où Valbelle a parodié à la fois un temple païen et une église romane. Face aux dix colonnes de la façade, encore visibles aujourd’hui, d’importants aménagements ont été effectués pour faire naître, à la place du vieux bourg, une esplanade dominant le village et surmontée d’un obélisque dédié à la dynastie des Valbelle. Mais le château était avant tout un lieu de fête où le Comte recevait le Tout Paris de l’époque. Transformé en hôpital en 1793, le bâtiment fut vendu en 1798 puis laissé à l’abandon et brûla en 1799.

tourves - 12-2005 - 003.jpg (40873 bytes) tourves - 12-2005 - 016.jpg (79770 bytes) tourves - 12-2005 - 047.jpg (79442 bytes)
Revenant de Terre Sainte, Guillaume, premier du nom de Valbelle, offre en 1170 une partie de ses terres à la Charteuse qui, désormais portera son nom. Au XVIIème siècle, son descendant, Omer de Valbelle, est un esprit Libre - voire irrévérencieux - qui fréquente les cafés parisiens. L’histoire raconte qu’Omer de Valbelle, désirant être inhumé dans la Chartreuse de Montrieux, aurait de son vivant, commandé au célèbre sculpteur Houdon, un tombeau extraordinaire. Les quatre statues ornant l’édifice auraient eu pour modèles quatre de ses maitresses la Clairon, dont les accents passionnés faisait vibrer les théâtres parisiens, une danseuse, et deux autres actrices. A part Houdan, personne n’aurait été tenu au courant de la destination des statues. Lorsque le sculpteur eut terminé son oeuvre, Omer de Valbelle invita ses amis à une fête exceptionnelle en son domaine de Tourves et les entraîna jusqu’à Montrieux, où il dévoila le tombeau, poussant l’audace jusqu’à essayer le cercueil, vêtu d’un linceul. La compagnie en aurait conçu du ressentiment. A sa mort en 1778, Omer de Valbelle légua aux Chartreux de Montrieux la somme de six mille livres, peut-être pour racheter son passé de libertin. Les statues ont été dispersées à la Révolution. L'une figure aujourd’hui La Justice au tribunal de Draguignan, la deuxième est au musée de Toulon, la troisième trône à la bibliothèque de Fréjus et la quatrième a trouvé place à La greffe de la Sainte- Baume où elle prête ses traits à Marie-Madeleine.
tourves - 12-2005 - 009.jpg (174938 bytes) tourves - 12-2005 - 014.jpg (32473 bytes) tourves - 12-2005 - 017.jpg (45033 bytes)
tourves - 12-2005 - 020.jpg (127231 bytes) tourves - 12-2005 - 023.jpg (128472 bytes) tourves - 12-2005 - 025.jpg (75085 bytes)
tourves - 12-2005 - 024.jpg (69536 bytes) tourves - 12-2005 - 026.jpg (55362 bytes) tourves - 12-2005 - 093.jpg (60517 bytes)

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

La Vacherie:

Cette "vacherie" est en réalité la laiterie du château de Valbelle. La tourelle date du 15e siècle, le bâtiment de ferme du 18e siècle. La tourelle du 15e siècle avec la construction circulaire attenante et une tranche de 1 m 50 de mur de chaque côté : classement par décret du 21 décembre 1922 - Les façades et les toitures du bâtiment de ferme (cad. E 878) : inscription par arrêté du 21 juillet 1989.

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

tourves - 12-2005 - 072.jpg (69067 bytes) tourves - 12-2005 - 073.jpg (50638 bytes) tourves - 12-2005 - 074.jpg (44412 bytes)
tourves - 12-2005 - 075.jpg (38644 bytes) tourves - 12-2005 - 076.jpg (82777 bytes) tourves - 12-2005 - 077.jpg (84715 bytes)

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

La chapelle Notre dame de la Salette:

La chapelle Notre-Dame de la Salette est bâtie sur une petite colline située au centre d'un castrum dont il reste encore quelques vestiges des murailles. Nommée pour la première fois en 1082, elle passe entre les mains des Bénédictins, des Pénitents et des Observantins. Il ne reste pratiquement rien de l'édifice primitif, l'actuelle chapelle ayant été construite par dessus en 1867.

tourves - 12-2005 - 051.jpg (75612 bytes)

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

tourves - 12-2005 - 034.jpg (85890 bytes) tourves - 12-2005 - 037.jpg (64922 bytes) tourves - 12-2005 - 045.jpg (84472 bytes)
tourves - 12-2005 - 041.jpg (94274 bytes) tourves - 12-2005 - 043.jpg (80569 bytes) tourves - 12-2005 - 044.jpg (79086 bytes)

Cliquez sur une image pour en obtenir un agrandissement.

Le Pont Romain:

Le pont de Cassade à l'entrée de la vallée du Caramy.

Tourves - Pont romain - (2).jpg (76052 bytes) Tourves - Pont romain - (3).jpg (70500 bytes) Tourves - Pont romain - (4).jpg (74340 bytes)

 

Les peintures rupestres de la vallée du Caramy:

A quatre kilomètres par la route, au sud du village de Tourves ( Var 9), s'élève la ferme de la propriété RIMBERT bâtie sur la rive gauche du Caramy (voir la carte de Brignoles dans la partie I ). Ce torrent aux eaux vagabondantes toute l'année, était déjà canalisé au temps des romains, et fertilise une étroite et sauvage vallée, encaissée au milieu d'abruptes barres calcaires bathoniennes recouvertes de bois. C'est sur ces barres à deux cent cinquante mètres du pont romain et sur mille cinq cents mètres que l'on trouve neuf grottes ornées de peintures. On rencontre successivement, sur la rive gauche, l'abri du Lazaret, la grotte Chuchy, l'abri Hillaire, la grotte Neukirch, la grotte Alain, le trou Nicole, le trou des deux amis, la grotte des Cabro et sur la rive droite enfin, l'abri des Charbonnier. 

Cliquez sur le lien ci-joint pour y accéder: lien vers Les peintures rupestres de la vallée du Caramy

 

 
Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie