Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

 

SALERNES

 

Le pays de la céramique; toutes les bastides de Provence ont des tommettes provenant de Salernes. Autrefois communes, ces céramiques sont aujourd'hui traitées comme de oeuvres d'art - ce qu'elles méritent assez souvent!

Sommaire: Un peu d'histoire, le village, le Château , les céramiques

Un peu d'histoire:

Le site est occupé depuis le paléolithique inférieur, tirant parti de la présence d'une eau abondante et d'une éperon rocheux permettant un habitat perché quand il en était besoin. Les Ponteves sont au XII° siècles les premiers seigneurs du lieux, avant que les terres ne passent dans la famille des Castellanes. 

D'anciens vestiges, "les Murres", ont été trouvées dans le quartier du même nom; Salernes était au XIV° siècle sur la route du sel entre Hyères et les Alpes. Les Murres étaient des citernes que l'on remplissait d'eau et de saumures pour fabriquer, par évaporation, le sel. Salernes c'est ensuite spécialisé dans la faïence, mais la chute de ses cours après la révolution, a entrainé une reconversion vers la fabrication des tomettes et des malons fins, artisanat toujours vivace aujourd'hui.

 

 

Le Village:

"On s'éloigne de Draguignan, à l'est aux contour d'une route en lacets qui s'en va vers Grasse par les bois ou les beaux découverts de Figanières, de Bargemon, de Fayence, à l'ouest et au nord par les voies de la véritable montagne. Ce chemin accidenté reste parmi les plus beaux que l'on puisse faire. On y découvre après des sites brûlés et sauvages de pins des vallées heureuses et des villages plein de fraîcheur. Qui n'a rêvé, y passant, de s'arrêter à Salernes et d'y borner le cours de ses travaux. On n'a pas encore franchi les grandes pentes. La campagne s'étend, étroite, autour d'une petite rivière et une vallée ménage de merveilleux couchants. Un très vieil orme abrite une abondante fontaine. Il y a là des maraîchers, des ouvriers, des ouvrières qui tout le jour battent l'argile des tomettes, ces petits carreaux rouges des appartements de Provence qu'on voit là sécher au soleil. Sur le "Cours" les beaux platanes accueillent les tables des limonadiers et le soir travailleurs et oisifs, tandis que le jour filtre ses dernières lueurs entre les feuilles, devisent autour de leur "pastis". Toyt est, parait facilité, simplicité... Ce n'est certes qu'une apparence et ici comme ailleurs le drame de la vie alterne ou mêle ses scènes comiques ou tragiques. Mais il s'y joue dans une si belle lumière!" [3-2]

 

Galerie de photographies du village:

salernes07.JPG (35156 bytes) salernes11.JPG (39704 bytes)
Vue générale du village. Vue du village depuis le château, partie ouest.
salernes14.JPG (49578 bytes) salernes10.JPG (43070 bytes)
Vue du village depuis le château, partie est. Clocher de l'église/

Cliquez sur une vignette pour obtenir une image grand format.

salernes01.JPG (25668 bytes) salernes02.JPG (26423 bytes)
Une des ruelles du vieux village avec les tours du château du XIII° siècle. Une des petites ruelles qui montent au moulin et au château.

Cliquez sur une vignette pour obtenir une image grand format.

salernes03.JPG (28372 bytes) salernes04.JPG (34940 bytes)
L'été qu'il fait bon bavarder à coté d'une fontaine d'eau claire. Le lavoir attire aussi les enfants pour des jeux d'eaux.
salernes05.JPG (42304 bytes) salernes16.JPG (34056 bytes)
Un des vieux moulins sous le château reconverti en maison. La grande place ombragée où il fait bon siroter un pastis!

 

Le château:

Le château date du XIII° siècle (1261); il a été grandement endommagé par un incendie en 1676 et enfin démoli à la révolution. Des vestiges de tours et de remparts dominent toujours le village.

salernes06.JPG (25703 bytes) salernes08.JPG (22755 bytes)
Entrée du château ... ou plutôt des ruines du ... Une des tours les mieux conservées.
salernes09.JPG (33607 bytes) salernes12.JPG (33727 bytes)
Passage voûté conduisant à une très belle vue sur le village. Le haut du village toujours dominé par une des tours du château.

Cliquez sur une vignette pour obtenir une image grand format.

Les céramiques:

Salernes, magnifique sentinelle du Haut-Pays Varois, accrochée à sa colline surplombant la vallée de la Bresque, avec, au cœur de son histoire, une tradition, celle du travail de l'Argile.

C'est une histoire qui se perpétue depuis la nuit des temps, centrée autour de 3 éléments : la Terre, une argile pure et fine, l'Eau, en abondance, le Feu, grâce à ses nombreuses forêts, formule magique dont seul l'homme a le secret.
On trouve à Salernes les plus anciennes traces de travail de la Terre en Europe Occidentale, dont les origines remontent à 6000 ans. Les populations locales façonnaient déjà vases et vaisselles pour leur usage courant.
 
Un jour, Salernes découvrit que sa richesse résidait dans ses filons d'argile et créa des malons de forme hexagonale, de couleur rouge sombre, qui, bientôt, appréciés dans les contrées chaudes pour leur fraîcheur et leur facilité d'entretien, recouvrirent tous les sols des demeures provençales. Ce malon, appelé tomette n'est pas né à Salernes par hasard. L'installation de nombreuses fabriques fut rendue possible grâce à l'abondance de ces biens précieux, richesses quasi inépuisables. Aujourd'hui, les 21 fabricants installés dans ces anciennes et superbes usines maintiennent cette tradition, inscrite dans le patrimoine de Salernes.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples des créations des artisans de Salernes. Pour en savoir plus visitez un site dédié en cliquant sur la banière ci-dessous:

Chanson de fond: Touro-louro-louro

 

 

 
Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie