Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

Châteauvert

 

Châteauvert est un village minuscule niché au creux de la vallée de l'Argens; minuscule en termes de nombres d'habitants - 100 habitants -, mais un des plus étendus néanmoins. C'est une commune de collines, de chasseurs.

L'implantation du village semble très ancienne, comme semble en témoigner plusieurs vestiges dans les gorges du "vallon sourn" juste en aval, mais aussi sur l'éperon rocheux qui le domine, certes lieu d'une résidence des évêques de Marseille, mais sans doute auparavant utilisé par des populations plus primitives qui avaient vu là un site facile à défendre et où on ne pouvait être surpris. Des historiens font même remonter l'origine de Châteauvert aux romains.

Le château des évêques de Marseille vue de la route venant de Le Val

En 1263, Châteauvert compterait 80 feux taillables, nombre qui ne serait plus que de 18 en 1371, 23 ans après la peste noire. Le village est inhabité au XV° et XVI° siècle.

C'est en 1322 (lettres patentes données à Avignon le 16/08/1322) que le roi Robert retira Châteauvert du baillage de Brignoles pour le rattacher au baillage nouvellement créé (à la demande de ses habitants) de Barjols. Entre autres, Ponteves, La Bastide de Ponteves et Cotignac furent eux retirés de la viguerie de Draguignan pour rejoindre le baillage de Barjols. (ref. 1-2).

Les 100 personnes qui habitent aujourd'hui le village sont pour la plupart dans les campagnes environnantes, le village ne comportant que quelques maisons de part et d'autre de l'Argens, les principales étant l'église de la Transfiguration et une auberge où il fait bon l'été déguster des écrevisses à l'américaine dans la fraîcheur apportée par la rivière.

Cliquez sur une vignette pour obtenir une image grand format.

L'église de la transfiguration

Le campanile!

L'auberge vue du pont enjambant l'Argent.

L'auberge de Châteauvert

 

Le cimetière à l'entrée du village et la tour fortifiée

L'Argent en amont du pont.

La mairie et l'école laïque

 

L'école et la mairie occupaient le même bâtiment... l'école a disparue!

Curiosités:

Le vallon sourn, déjà cité, est une destination de choix l'été pour se rafraîchir, il présente une flore typique et riche et contient des vestiges d'habitations troglodytiques à visiter. Ses nombreuses falaises sont fréquentées par des grimpeurs du monde entier. Au creux d'un de ses vallons, on peux explorer la "grotte des fées". Au 19° siècle, les plaisirs étaient plus rustiques, et on trouvait intérêt à aller au café-restaurant de l'autre coté de la rivière; la visite vaut encore le détour.

Les ruines du château des évêques de Marseille peuvent aussi être visitées (avec prudence), on y trouvera en sus de vestiges de remparts et de maisons, une magnifique vue panoramique sur la vallée.

Enfin, mais c'est plus difficile à trouver, on peut aller voir les bouillidou, une résurgence où l'eau bouillonne et forme parfois geyser avant de gagner l'Argens.

 
Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie