Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

ZAOU

(Aups)

 

"Mieux vaut être le premier à Aups que le deuxième à Rome!". Ainsi se serait exprimé Jules César de passage à Aups.

A cette époque, le village d'Aups était situé un peu plus haut, au pied des plateaux de l'Espiguière, où avait été construit un opidum celto-ligures, occupé par les Vérucènes. If fut d'abord appellé "Oppidum de Alpibus", puis "Villa Alpium Castrum de Alpibus" et enfin "Alps" puis Aups.

On ne sait pas exactement pourquoi le village c'est déplacé à son emplacement actuel. Au X° siècle il subit de nombreuses incursions des sarrasins qui étaient établis à Tourtour (ce n'est qu'en 973 qu'après une terrible défaite, il évacuent la Provence). C'est à peu près à cette époque que l'on commence à trouver dans les archives le nom des Blacas.

L'histoire du village de Aups est lié à l'origine à la famille des Blacas. Blacas de Blacas était un des gentilhommes les plus réputés de la cours des comtes de Provence au 12° siècle. Les Blacas cédèrent au 13° siècle, le terroir de Valmoissine pour y ériger une collégiale dont le statut fut confirmé à plusieurs reprises par le Pape, jusqu'à son transfert à Aups en 1499 par Alexandre IV. Au XV° siècle aussi, Aups est déclaré de "Frac Alleu", c'est à dire exempte de taxes et d'impots dans toute la Provence.

L'église paroissiale, nouveau siège du châpitre collégial, fut pillée en 1574 par les Huguenots. Leurs chefs, le baron d'Allemagne et le compte d'Estaillon, s'emparèrent d'Aups par surprise le 6 juillet 1574 et massacrèrent un si grand nombre d'habitants qu'il est dit que le sang coulait dans les rues. Pour commémorer ce massacre, Henri III accorda la création de la "foire du massacre", dont la date fut fixée au 16 octobre. Pour commémorer cet événement sanglant on érige une "Vierge du Massacre" à l'endroit où 18 jeunes gens sont égorgés:

Au 19° siècle le désordre règne, le dépérissement des industries locales aidant, le village passe d'un loyalisme à la monarchie à un radicalisme qui se traduit d'une manière éclatante lors du coup d'état en 1851 du prince Napoléon. Aups s'insurge et devient le bastion des forces révolutionnaires, ce qui lui vaut le titre de "Centre du var rouge". Bien qu'il y ait eu peu de victimes, un obélisque est élevé en 1881 en mémoire des braves tombés lors de ce combats, situé aujourd'hui sur la place Martin Bidouré, dont une statue est aussi placé à Barjols sur la place de la Rouguière. 

             

(voir en fin de page les plaques commémoratives placées sur le monument et qui donne une légère saveur du temps passé)

Le village n'ayant pas brûlé à la suite de ces événements, les villageois érigent la chapelle "Notre Dame de la délivrance" en remerciement à la Vierge Marie.

L'entrée du village

L'église Saint-Pancrace

Les rues du vieux village

L'enceinte fortifiée

Notre Dame de la délivrance

Couvent des Ursulines

Vues générales

 

L'entrée du village (en venant du Sud):

AUPS-04.jpg (121805 bytes) AUPS-02.jpg (134603 bytes)
Sculpture offerte à Aups par Régis Liveneau en 1995.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-06.jpg (91040 bytes) AUPS-13.jpg (108130 bytes)
L'église est située sur la droite du monument, sur la gauche un bar occupe une ancienne chapelle (chapelle de la miséricorde)

 

L'église Saint-Pancrace

Cette église est inscrite à l'inventaire supplémentaires des monuments historiques; construite de 1489 à 1503, c'est un bon exemple de gothique méridional.

AUPS-10.jpg (38431 bytes) AUPS-07.jpg (75879 bytes)

La nef se compose de quatre travées, et le chœur, dans son prolongement en constitue une cinquième plus étroite.

La façade occidentale est ouverte d'un portail gothique flamboyant très décoré. A noter la devise "liberté, égalité, fraternité"!!

Au début de la construction de l'église, le dallage est situé au même niveau que la place, les crues successives du torrent "La Grave" élèvent considérablement le niveau du sol. Aujourd'hui il faut descendre plusieurs marches pour accéder à l'église.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

La construction a commencé en 1489, menée par l'architecte anglais Broulhoni, et est achevée en 1503. En 1499, le pape Alexandre VI transporte de chapitre des chanoines de Saite-Marie Valmoissine fondé au IX° siècle, dans l'église en construction. Il érige celle-ci en colélgiales, ce qui explique la présence de stalles dans le choeur. EN 1501, ce même pape décrète l'union de la vicairie d'Aups et du prieuré de Saint-Pierre de Fabrègues.

AUPS-14.jpg (69627 bytes) AUPS-15.jpg (59119 bytes)
Vue de la façade nord et du campanile. Détail du campanile.

Pendant les guerres de religions, le 16 Août 1574, une bande de Huguenots assaille le pays et pille l'église. L'admirable portail fut brûlé ainsi que le tympan qui était orné de sculptures. En 1745, le chœur est restauré.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

Quelques vues des chapelles latérales richement décorées:

AUPS-08.jpg (61677 bytes) AUPS-09.jpg (54336 bytes)

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

Les six autels à colonnes torses, en bois sculpté et doré sont datés du XVII° siècle.

AUPS-11.jpg (65960 bytes) AUPS-12.jpg (48908 bytes)

 

Les rues du vieux village:

AUPS-16.jpg (80139 bytes) AUPS-17.jpg (84985 bytes)
Un petit café à l'ombre d'un platane. Maison "renaissance" (?) avec bel exemple d'arc surbaissé.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-18.jpg (99651 bytes) AUPS-44.jpg (87452 bytes)
Détail des fenêtres. Les rues sont étroites pour conserver la fraîcheur.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-19.jpg (88083 bytes) AUPS-20.jpg (71417 bytes)
Ferronnerie moderne dans la rue piétonne. Magasin utilisant de belles voûtes.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-21.jpg (81208 bytes) AUPS-22.jpg (64995 bytes)
La tour de l'horloge est un vestige de la première enceinte fortifiée, qui perdit son rôle lors delà construction de la 2°... Le campanile en fer forgé est du 18° siècle, la cloche porte le millésime 1712.

En 1346 commence un interminable procès entre le village et les Blacas, ceux-ci ne voulant dépendre pour la justice que du roi de France. Ce procès, aux multiples rebondissements dure jusqu'au XVIII° siècle où finalement les aupsois ont gain de cause. Pour fêter ce succès, on fond une cloche, celle qui se trouve actuellement au sommet de la tour de l'horloge. Elle porte l'inscription "je suis la joie de tout le monde" afin de maquer la liesse immense que suscita le gain du procès.

AUPS-26.jpg (46168 bytes)

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-36.jpg (102419 bytes) AUPS-38.jpg (127672 bytes)
Prés des remparts, les rues sont de plus en plus étroites et les murs s'épaississent. Pierres sèches et verdure égayent les rues fraîches malgré la canicule.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-39.jpg (87417 bytes) AUPS-40.jpg (108097 bytes)
On se croirait dans une célèbre rue de Paris... Ou dans une bande dessinée de Tardi...

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-41.jpg (74350 bytes) AUPS-42.jpg (115241 bytes)

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-43.jpg (87552 bytes) AUPS-45.jpg (52646 bytes)

 

AUPS-46.jpg (78085 bytes)         L'hôpital           AUPS-47.jpg (40981 bytes)

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-63.jpg (73129 bytes) aups-67.jpg (71875 bytes)
Du bon, du Dubonnet .... Une des portes de l'ancienne cité.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-68.jpg (88018 bytes) aups-69.jpg (48687 bytes)
Détail du blason. Un des six cadrans solaires du village.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-71.jpg (51478 bytes) aups-72.jpg (71619 bytes)
Lavoir à plusieurs bacs ... et sa fontaine!

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-60.jpg (81827 bytes) aups-61.jpg (110777 bytes)
La chapelle notre dame de Lorette. Notre dame de Lorette, au sein du cimetière, flanquée d'ifs centenaires.

 

L'enceinte fortifiée:

 

AUPS-37.jpg (63192 bytes)

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

C'est au niveau de la Porte des Aires que l'on peut observer la continuité des vestiges des remparts des 12ème et 16ème siècles. Appelée ainsi parce qu’elle donnait sur les aires, endroit où on battait le blé (hors du village). C’est le site le plus représentatif du village puisqu’on le retrouve sur nombre de documentations concernant Aups.

 

AUPS-24.jpg (85653 bytes) AUPS-23.jpg (66563 bytes)
Vestige des remparts. Ancienne tour ...

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-25.jpg (85011 bytes) AUPS-28.jpg (95673 bytes)

A proximité des remparts, on trouve ce remarquable balcon ouvragé qui porte l'inscription « Ad caelum aspirare » (au ciel j’aspire !). Le tuf qui en constitue le matériau lui donne un aspect toujours changeant.

Vestige d'une tour du château des Blacas.

 

Chapelle Notre-Dame de la Délivrance:

Cette chapelle a été construite sur les ruines du château des ducs de Blacas qui datait du XII° siècle. Elle a été élevée sur souscription publique en 1852. Elle a été récemment cédée à une association par le duc en titre, association qui travaille ardemment à sa rénovation.

aups-74.jpg (44272 bytes)

AUPS-27.jpg (59181 bytes)
Vue de la façade principale avec son délicat portail. Aux abords de la chapelle, des vestiges du château.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

La Chapelle est construite en forme de croix latine avec voûtes ogivales. Le portail est cintré et entouré de colonnades, reliées les unes aux autres. Il est surmonté d'ornements gothiques. Dans la partie supérieure de la façade principale, il y a une niche de style roman avec une statue de la Vierge ayant à ses pieds un dragon, le tout en pierres tendres.

AUPS-29.jpg (55181 bytes) AUPS-30.jpg (47575 bytes)
Portail richement ornée. L'intérieur a été rénové par une association de bénévoles.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-31.jpg (62608 bytes) AUPS-32.jpg (91878 bytes)
Quelques ex-voto La majorité des ex-voto représente des accidents liés aux chevaux - le pendant de nos accidents routiers...

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-33.jpg (73514 bytes) AUPS-34.jpg (68109 bytes)
Ex-voto de la deuxième guerre mondiale utilisant une imagerie de la première guerre... mais il s'agit de notre dame de la "délivrance"! Fontaine, cheval, ruade, enfant, ... la fin fut heureuse!

 

AUPS-35.jpg (74344 bytes)

 

Couvent des Ursulines:

 

 

Ce Couvent cistercien des 10ème et 11ème siècles,  fut restauré successivement par les Augustins, les Ursulines et les Trinitaires. C’est sous les Ursulines que le bâtiment va prendre sa forme actuelle en étant agrandi dès 1614 d’abord d’un étage puis de quatre vers la fin du 17ème.

Le couvent a été fondé en 1629 par la maison de Brignoles sur les instances des consuls et des habitants d'Aups.

Supprimé en 1790, il fut rétabli par le soin de quelques familles en 1848. Les Blacas y élirent sépulture. Dans l'ancienne Chapelle construite par le duc de Blacas Albert 1er, en 1629, a été aménagé le musée Simon-Segal qui conserve près de 300 toiles de l'école de Paris et de Bourges.

aups-53.jpg (61947 bytes) aups-55.jpg (58536 bytes)
Passage sous un "pont des soupirs" aupsois. Celui-ci est plus moderne!

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-57.jpg (44805 bytes) aups-59.jpg (53513 bytes)
Vue arrière de l'église des ursulines, aujourd'hui un musée. Les murs du couvent.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

aups-64.jpg (73223 bytes) aups-65.jpg (80527 bytes)
Façade principale de l'église des Ursulines. La porte.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

Aujourd’hui, divisé en quatre parties bien distinctes, le corps de ferme est devenu une magnifique propriété, le prieuré, a été racheté par un particulier, le jardin abrite le tombeau des Ducs de Blacas et la chapelle (restaurée au 19ème ) s’est transformée en musée d’art contemporain..

Dans l'ancienne Chapelle construite par le duc de Blacas  Albert 1er, en 1629, a été aménagé le musée Simon-Segal (6) qui conserve près de 300 toiles de l'école de Paris et de Bourges.

Ce musée regroupe 3 écoles de peinture (Ecoles de Toulon, de Bourges et de Paris).avec plus de 280 toiles (peintures, dessins, gouaches, aquarelles, fusains) dont 58 pour le seul Simon Segal. Toutes les toiles proviennent de la collection privée de M. Bassano, remarquable mécène, qui, proscrit sous le régime mussolinien et exilé en France, en fit don au village d’Aups, en remerciement de l’accueil reçu.

A noter que chaque été se tiennent des expositions de peinture et sculpture remarquables.


Tout au fond du musée Segal une porte ouvre sur le petit musée de la Résistance. Aups a fait partie, lors de la dernière guerre, de la 5ème compagnie de Provence créée en Juin 1943. De nombreux maquis et mouvements résistants s’opposèrent aux envahisseurs. Le village a d’ailleurs été décoré pour sa lutte contre l’oppression et pour la liberté, de la croix de guerre avec palmes.

Ce musée est fort bien documenté, tant sur le plan de la résistance locale que sur l’histoire plus générale de la résistance française.

 

aups-66.jpg (66622 bytes)
Détail du tympan.

 

Vues générales:

 

AUPS-48.jpg (57176 bytes) AUPS-49.jpg (87535 bytes)
Vues générale du village de la route des gorges... Le couvent des Ursulines.

Cliquez les images pour en obtenir une version grand format.

AUPS-50.jpg (52855 bytes)
le campanile et l'église Saint-Pancrace. L'église des ursulines et la chapelle notre dame de la délivrance.

 

Les martyres du coup d'état de Napoléon:

 

 

 
Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie