Les Villages du VAR

Abbaye du Thoronet Aiguines Artignosc Artigues Aups Auriac   Bargème
Barjols Baudinard Bauduen Besse sur Issole Bras Brenon Brignoles Brue-Auriac
Cabasse Carcès Camps-la-Source Chateaudouble Châteauvert Châteauvieux Comps-sur-Artuby Correns
Cotignac   Entrecasteaux Esparon Esparon de Pallières   Fontaine l'évêque Forcalqueiret
Fox-Amphoux   Ginasservis   Jabron   La Bastide-Esclapon La Celle
La Martre La Roquebrussane La Roque-esclapon La Verdière Le Bourguet Le Revest les Eaux Les Salles Le Thoronet
Mazaugues Miraval Moissac-Bellevue Montfort Montmeyan   Néoules  
Plan d'Aups Sainte Beaume Pont de l'Artuby Ponteves   Régusse   Saint Julien le Montagnier Saint Martin de Pallières
Saint Maximin Salernes Seillans Seillons Source d'Argent Sillans la Cascade   Tavernes Tourtour
Tourves   Trigance   Varages Vérignon Villeneuve Vinon-sur-Verdon
Vins              
  Page d'accueil Carte du Var Bibliographie Index Plan du site    

 

Carte du Var

 

Cliquez sur une des communes pour rejoindre la page qui y est consacrée.

Ne vous lassez pas ... elles n'y sont pas toutes, c'est plutôt le nord-ouest du département qui est couvert pour le moment.

 

 

Mais qu'est-ce que le département du Var? Le Var existe, mais c'est un fleuve des Alpes-Maritimes!

Il y a un peu plus de deux siècle le Var n'existait pas, seule la ville de Toulon existait. le territoire concerné était une partie de la Provence, sans frontières, sans nom de baptême. 

Il a été créé par l'assemblée nationale, au lendemain de la révolution, le 20 Décembre 1789. La Provence fut découpée en trois: les Basses-Alpes, les Bouches-du-Rhone et le Var; le Vaucluse ayant été maltraité à part, pour cause d'Etats pontificaux et de frontières mouvantes. Il fallu néanmoins 9 mois pour que le nouveau département fut annoncé par l'assemblée d'Aix-En-Provence le 26 septembre 1790. C'était le plus vaste des 83 (!) départements d'alors.

La préfecture de ce nouveau département a eu du mal à se fixer: Toulon, Grasse, Brignoles, Draguignan, Toulon. En 1793 en effet, Toulon perdu son titre de préfecture pour cause de "haute trahison", elle perdit dans la même occasion son nom pour devenir "Port-la-Montagne"....

En 1860, après le référendum du 15 avril, l'ancien comté de Nice se rattache à la France, en reconnaissance du soutien approté par la France à la cause de l'état Italien. Pour des raisons d'équilibre et d'intégration, il fallu étoffer le nouveau département des Alpes-Maritimes. Le plus facile était de prendre un peu du territoire du Var, son voisin. On l'ampute donc de l'arrondissement de Grasse (60 000 habitants), ex-préfecture Varoise, et du même coup, de Cannes! En compensation le Var a quand même réussi à garder son nom, alors que son ancienne frontière, le fleuve Var, était maintenant au milieu du nouveau département. Cette amputation ne souleva pas de protestation, l'arrondissement de Grasse étant déjà naturellement tourné vers Nice. La population varoise redescend sous la barre des 300 000 habitants.

 

Retour à la page principale:


 

Voyage vers d'autres sites:

Le Val, un village de tradition Un voyage en Chine Un divertissement mathématique Musique, entre art et physique Haiku,
élégance et poésie